Un tennisman à son adversaire juif: «Vous auriez dû être gazés»

La Dernière Heure |

Une partie de tennis a tourné au vinaigre vendredi dernier lorsqu’un joueur âgé d’une quarantaine d’années, Alain Verlaak, a proféré des paroles antisémites envers son adversaire du jour, Serge N., juif, qui joue au Maccabi, un club anversois.«Vous auriez dû être gazés», a lancé M. Verlaak, après une discussion lors de laquelle le ton serait monté à propos d’une querelle autour de la validité d’un point. Le match en question se jouait dans le cadre des 7e Olympiades des clubs de tennis à Anvers.

Un élu Défi dans la polémique à Schaerbeek

La Dernière Heure |

Selon nos informations, un conseiller communal schaerbeekois a été fermement invité par son parti, Défi (ex-FDF), à retirer de son profil Facebook divers articles dont certains y figuraient quand même depuis déjà 2012.

Israël = Daesh : «Le PS doit exclure Saïd Naji»

La Meuse |

Les propos du conseiller socialiste verviétois Saïd Naji comparant l’État d’Israël à Daesh ont fait le tour des médias hier. Des propos qui font bondir la Ligue Belge Contre l’Antisémitisme. Son directeur réclame l’exclusion de Naji du PS.

Propos antisémites à l'école: la Ligue contre l'antisémitisme tire la sonnette d'alarme

La Libre Belgique |

La Ligue belge contre l'antisémitisme (LBCA) a tiré vendredi la sonnette d'alarme sur le fait qu'en quatre ans, il s'agit du cinquième cas connu d'un élève juif ayant fait l'objet d'insultes antisémites dans une école bruxelloise. «Dans la plupart des cas, la victime a dû quitter l'école alors que le bourreau y est resté. C'est une double injustice et une double peine», a estimé le président de la Ligue, Joël Rubinfeld.

Un adolescent juif obligé de quitter son école à Uccle après des insultes antisémites

RTBF |

Depuis le 25 mars dernier, un adolescent de 12 ans, Samuel (prénom d’emprunt), a fait son entrée au sein d’une école juive. Une inscription hyper tardive, non désirée à la base mais conséquence de ce qui semble être la non-gestion de plusieurs épisodes à caractère antisémite au sein de sa précédente école, l’Athénée royal Uccle 2. La maman de Samuel, Hélène, revient sur ce qui a poussé la famille à effectuer ce choix radical.