CDH: l’échevin négationniste a été exclu

Le Soir |

Le CDH n’a pas traîné. Dimanche soir, le Comité de déontologie du parti humaniste a exclu de ses rangs l’échevin des Travaux et des Sports de Crainhem, Thierry Van De Plas. L’élu a reconnu avoir été l’auteur, sur Facebook, d’un message négationniste: «Les chambres à gaz, c’est du bidon!». «Nous sommes horrifiés par l’extrême gravité de ces propos», ont indiqué le secrétaire général du parti Eric Poncin et le président du Comité de déontologie, Dominique Drion. Le CDH avait été mis en alerte par la Ligue belge contre l’antisémitisme (LBCA), qu’il remercie. M. Van De Plas est exclu du CDH qui demande également qu’il soit privé de son poste d’échevin.

Les Juifs vont-ils finir par quitter la Belgique?

Paris Match |

C’est l’histoire d’un homme blessé, comme tant d’autres, par des propos antisémites. Ceux-ci sont, selon de nombreuses études, en constante augmentation. Ni plus ni moins répréhensibles que des actes racistes ou antimusulmans. Inacceptables, tout simplement. Frédéric Menard est français. Domicilié à Robecq, non loin de la frontière belge, il était employé par une filiale d’une entreprise familiale allemande aux ramifications planétaires. Il y travaille depuis cinq ans déjà lorsque, en 2004, il commence à subir les brimades et insultes d’une poignée de collègues. C’est un cas parmi tant d’autres mais son licenciement, en juin dernier, a interpellé la Ligue belge contre l’antisémitisme. Alors que la Belgique est encore sous le choc de l’attaque du Musée juif à Bruxelles, la multiplication des cas de sectarisme, pour le dire largement, interpelle de nombreux observateurs. Elle provoquerait même le départ de juifs du pays. Notre enquête.

«Sale juif» sur un terrain de football!

La Dernière Heure |

Des insultes à caractère raciste et antisémite ont volé, dimanche dernier, lors d’un match de football de jeunes qui opposait, au Bempt à Forest, le Maccabi Brussels au FC Anderlecht-Milan. Un joueur du Maccabi âgé de 17 ans a essuyé ces propos d’un joueur du même âge de l’équipe adverse: «C’est quoi, tous ces sales juifs?» Et encore: «Espèce de sale juif, je t’attends à la sortie.»

«Le responsable doit être jugé»

La Meuse |

«Nous voulons que le tribunal statue sereinement sur base des photos et des témoignages dont nous disposons. Nous ne nous contenterons pas d’une transaction.» Joël Rubinfeld, le président de la Ligue Belge Contre l’Antisémitisme (LBCA), entend bien ne pas laisser sombrer dans l’oubli le dossier de l’Anadolu, du nom de ce café de Saint-Nicolas qui avait inscrit sur sa vitrine «L’entrée est autorisée aux chiens mais en aucune façon aux sionistes.» Une phrase qui, écrite également en arabe, s’adressait également aux juifs.

Menaces antisémites et d’attentat dans le tram

La Capitale |

Un individu a proféré des menaces d’attentat et des injures antisémites dans le tram de la ligne 51, mercredi après-midi à Jette, s’en prenant ensuite au seul passager qui a réagi. Michel Luyckx s’est immédiatement rendu au commissariat local pour signaler les faits, mais sa déposition a été banalisée et non enregistrée. Ce n’est que le lendemain que la plainte a été actée, lorsqu’il est revenu à la police avec le responsable de la Ligue contre l’Antisémitisme.

Une maison nazie en Flandre

La Capitale |

Keerbergen, petite commune du Brabant flamand, abrite une maison de l’horreur. Cette villa nazie est «décorée» en extérieur d’une dizaine de symboles faisant l’apologie du 3e Reich, ce qui ne laisse que peu de doutes sur les intentions de son propriétaire.