Incendie criminel à la synagogue d'Anderlecht

LBCA |

Quelques heures après l'intervention du Premier ministre Elio Di Rupo au Musée Juif de Belgique, qui rouvrait ce dimanche ses portes près de 4 mois après l'attentat antisémite du 24 mai dernier, plusieurs individus ont jeté des briques, des pierres de grosses tailles et une bouteille en verre par-delà les murs d'enceinte du Mémorial National aux Martyrs Juifs de Belgique à Anderlecht, alors que s'y trouvaient quelques dizaines de personnes présentes dans le cadre de la Journée européenne de la culture juive.

Tôt ce matin, c'est dans la synagogue de la rue de la Clinique, à Anderlecht toujours, que des individus ont allumé quatre foyers différents pour y bouter le feu. Trois personnes qui s'y trouvaient ont été légèrement intoxiquées par les fumées. La police qui a ouvert une enquête a confirmé la piste criminelle.

Pour le président de la Ligue Belge contre l'Antisémitisme (LBCA) Joël Rubinfeld, «l'emballement des actes antisémites en Belgique observé ces derniers mois souligne l'urgence qu'il y a à intégrer ce combat dans le prochain programme gouvernemental. La lutte contre l'antisémitisme doit plus que jamais devenir une véritable cause nationale. Il en va de l'honneur et probablement aussi de l'avenir de notre pays.»

La LBCA appelle le Bourgmestre de Bruxelles à interdire la manifestation à haut risque du 25 juillet

LBCA |

La Ligue Belge contre l'Antisémitisme (LBCA) appelle le Bourgmestre de la Ville de Bruxelles à interdire la manifestation «Journée mondiale d’al-Quds» prévue ce vendredi 25 juillet et organisée par Nordine Saïdi, responsable du Mouvement Citoyen Palestine et candidat aux dernières élections du Parti Islam.

Le choix délibéré du jour (après la prière du dernier vendredi du mois de Ramadan, décrété en 1979 «Journée mondiale d’al-Quds» par l'Ayatollah Khomeiny pour prôner, selon ses propres termes, «la victoire des Musulmans sur les infidèles» et appeler à la destruction de l'Etat juif), l'identité de l'organisateur (ex-membre du Conseil d'administration du MRAX exclu du mouvement antiraciste pour pour avoir diffusé à travers son blog des textes antisémites), le texte officiel de l'appel à manifester («Soutien total et inconditionnel à la Résistance palestinienne sous toutes ses formes», c'est-à-dire un soutien explicite au terrorisme pratiqué notamment par le Hamas, organisation inscrite sur la liste des organisations terroristes de l'Union européenne dont notre pays est l'un des Etats membres) combinés à l'écho de l'actualité au Proche-Orient garantissent la participation de manifestants dont les esprits auront été consciencieusement chauffés à blanc.

Agression antisémite et «Mort aux Juifs» lors d'une manifestation «non autorisée mais non interdite» par le Bourgmestre de Bruxelles

LBCA |

La Ligue Belge contre l'Antisémitisme (LBCA) dénonce les violences antisémites et les dégradations publiques survenues pendant la manifestation anti-israélienne qui, au mépris de la loi, a investi le centre de Bruxelles ce samedi 19 juillet 2014.

A l'issue de cette manifestation, 200 à 300 participants se sont en effet livrés à des actes de violence aux abords de la Gare centrale où, armés de chaises et de panneaux routiers arrachés, ils ont scandé «Mort aux Juifs», brisé de nombreuses vitrines de magasins et endommagé des véhicules garés sur son parcours.

Une dizaine de manifestants s'en est aussi pris à un couple d'une trentaine d'années qui se promenait dans le quartier, aux cris de «Il est juif!». Le «Juif» présumé a ainsi reçu plusieurs coups de la part de cette meute déchaînée.

Appel au meurtre des Juifs lors d’une manifestation à Anvers en présence de représentants des partis sp.a, Groen et PVDA

LBCA |

La Ligue Belge contre l’Antisémitisme (LBCA) est gravement préoccupée par les slogans proférés lors d’une manifestation qui s'est déroulée à Anvers le 12 juillet 2014. En effet, lors de cette manifestation anti-israélienne qui a réuni plus de 500 personnes, des appels à «égorger les Juifs» («Yitbah el Yahud») ont été scandés en arabe et les orateurs ont encouragé la foule à reprendre un slogan antisémite bien connu: «Ô Juifs, souvenez-vous de Khaybar» («Khaybar Khaybar ya Yahud»).