Dieudonné privé de spectacle à Forest National le 17 mai

Le Soir |


Le contrat était trompeur, estime le tribunal de Bruxelles.

Dieudonné, l'humoriste controversé, plusieurs fois condamné pour ses propos antisémites en France, ne pourra pas donner son spectacle La bête immonde dans la salle de Forest National le 17 mai, a décidé le tribunal des référés du tribunal de Bruxelles.

Un contrat avait été signé en août avec le propriétaire de la salle bruxelloise, l'Antwerps Sportpaleis, qui s'était vu soumettre une demande émanant des Productions de la plume, dirigées par l'épouse de Dieudonné, pour un spectacle présenté sous le nom de La bête. «Nous avons mis en garde l'Antwerps Sportpaleis sur l'identité de l'artiste qui devait se produire, explique Christophe Goossens, l'un des avocats de la LBCA (Ligue belge contre l'antisémitisme). Ils ignoraient qui étaient les Productions de la plume et qui était Dieudonné.» L'Antwerps Sportpaleis avait tergiversé dans la concrétisation du contrat signé, en ne mettant pas en vente les tickets. Les Productions de la plume avaient donc saisi le tribunal civil de Bruxelles pour forcer l'exécution du contrat.

Cette juridiction, siégeant en référé, vient de donner raison au propriétaire de la salle et à la LBCA, intervenante volontaire dans la procédure. Le juge constate que les Productions de la plume ont sciemment trompé la nature du spectacle en l'annonçant comme La bête, au lieu de La bête immonde. Ce qui, estime le tribunal, est une référence explicite à Bertolt Brecht et son allégorie du nazisme, du fascisme et de l'antisémitisme («Le ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde»). Ce faisant, estime le tribunal, les Productions de la plume ont induit le propriétaire de la salle en erreur sur la nature politique du spectacle. Le contrat est donc réputé nul et les Productions de la plume sont déboutées de leur demande.

Joël Rubinfeld, le président de la LBCA, se réjouit de cette décision judiciaire. «C'est la première fois en Belgique qu'un tribunal prend pareille décision à l'encontre d'une manœuvre de Dieudonné.» La maison de production de Dieudonné peut se pourvoir en appel de la décision, mais le temps de fixer la cause devant la cour rend intenable la date du 17 mai.

Neuf condamnations

Le bourgmestre de Forest, Marc-Jean Ghyssels, avait annoncé son intention de prendre des mesures de police pour interdire le spectacle en raison de risques de troubles de l'ordre public. La dernière venue à Bruxelles de Dieudonné, lors d'un «Congrès de la dissidence» en mai dernier, interdit par le bourgmestre d'Anderlecht, avait débouché sur une intervention des autopompes de la police.

Dieudonné a été condamné à neuf reprises en France pour antisémitisme, incitation à la haine et apologie du terrorisme.

MARC METDEPENNINGEN

Lire sur le site du Soir »

Antisémitisme Dieudonné Forest National