Tag ‘LBCA - Ecole’

Propos antisémites à l'école: la Ligue contre l'antisémitisme tire la sonnette d'alarme

La Ligue belge contre l'antisémitisme (LBCA) a tiré vendredi la sonnette d'alarme sur le fait qu'en quatre ans, il s'agit du cinquième cas connu d'un élève juif ayant fait l'objet d'insultes antisémites dans une école bruxelloise. «Dans la plupart des cas, la victime a dû quitter l'école alors que le bourreau y est resté. C'est une double injustice et une double peine», a estimé le président de la Ligue, Joël Rubinfeld.

Un adolescent juif obligé de quitter son école à Uccle après des insultes antisémites

Depuis le 25 mars dernier, un adolescent de 12 ans, Samuel (prénom d’emprunt), a fait son entrée au sein d’une école juive. Une inscription hyper tardive, non désirée à la base mais conséquence de ce qui semble être la non-gestion de plusieurs épisodes à caractère antisémite au sein de sa précédente école, l’Athénée royal Uccle 2. La maman de Samuel, Hélène, revient sur ce qui a poussé la famille à effectuer ce choix radical.

Un prof à une élève juive: «Tous dans des wagons»

Nouvel incident d'intolérance dans un établissement scolaire bruxellois, plus inacceptable puisqu'il est le fait d'un enseignant. Lors d'un cours de mathématiques à une classe de 5e secondaire, il a fixé du regard une élève de confession juive, puis déclaré: «On devrait tous les mettre dans des wagons.» Bien que prise de court, Sarah a néanmoins répondu au professeur qu'on «ne rit pas avec ces choses-là». Quelques instants plus tôt, le prof de math visant une élève d'origine polonaise lui a déclaré: «Tu devrais rentrer en Pologne.» Ceci en singeant l'accent allemand.

Une enseignante associe Cruella et Hitler pour obtenir le calme

Dans un courrier adressé aux parents d’élèves, le directeur de l’École active, à Forest, dit regretter qu’une enseignante ait déclaré en plein cours: «Même si j’en ai envie, je ne pourrais être Cruella ou pire, Adolf Hitler.» Le chef d’établissement qualifie d’«inacceptables» des propos associant un personnage de Walt Disney et Hitler, propos tenus par une enseignante qui évoque Hitler pour réclamer le silence de ses élèves, parmi lesquels deux enfants de 12 et 13 ans, de confession juive.