«L'antisémitisme doit être traité à la racine»

Radio Judaïca |

À l'antenne de Radio Judaïca, dans l'émission «La vérité, rien que la vérité» animée par Maurice Blibaum, le président de la Ligue Belge contre l'Antisémitisme (LBCA) Joël Rubinfeld revient sur le dérapage antisémite à l'ULB ainsi que sur les dossiers en cours de la LBCA.

Mein Kampf ne fait plus fureur

Le Vif/L'Express |

Septante ans après le suicide d'Adolf Hitler, son bréviaire de la haine raciale et antisémite pourrait signer son retour dans les kiosques allemands. En Belgique, la «bible» du nazisme n'a jamais déserté les librairies. Mais ne s'y vend qu'à l'abri des regards. Reportage.

Des Molotov au Conservatoire

La Capitale |

Si l'enquête débute à peine, la promiscuité du Conservatoire royal avec la Grande synagogue de Bruxelles peut poser question. Joël Rubinfeld, de la Ligue belge contre l'antisémitisme (LBCA), assure qu'il va suivre l'affaire avec attention. «Bien sûr que c'est inquiétant», affirme-t-il. «S'il y a des cocktails Molotov, c'est qu'il y a une volonté criminelle. Maintenant, il faut savoir quelle était la cible.»

Peut-on être juif à l'ULB?

Christophe Goossens |

Peut-on être juif à l'ULB? La question paraîtrait saugrenue tant les Juifs aiment l’ULB. La plupart des Juifs de Belgique ont toujours vu l’Université Libre de Bruxelles comme celle où il est naturel qu’ils étudient ou qu’ils enseignent, celle où ils veulent que leurs enfants s’y forment l’esprit. Ils la voient souvent comme leur université et ont pour elle un attachement sentimental profond. Sans doute parce que les valeurs de l’ULB, et en particulier le libre-examen, rejoignent les fondements traditionnels de la pensée juive, qui est rebelle, subversive, rétive à l’argument d’autorité, en un mot: libre.

Licencié à cause de son profil Facebook !

La Dernière Heure |

Un chauffeur bruxellois d'un sous-traitant d'un groupe de grande distribution a été licencié, mercredi, pour avoir posté sur son mur Facebook un montage reprenant le terrible slogan «Un bon Juif est un Juif mort» en cours sous le IIIe Reich.