Le président de la LBCA menacé

La Dernière Heure |


Joël Rubinfeld a été menacé menacé via Facebook. Le président de la Ligue belge contre l’antisémitisme devrait déposer plainte.

Pour avoir exprimé sa tristesse, son indignation et sa colère après la tuerie au Musée juif de Belgique, le président de la Ligue belge contre l’antisémitisme Joël Rubinfeld a reçu des menaces de mort samedi soir. Celles-ci sont arrivées en fin de soirée sur la page Facebook de la LBCA.

Joël Rubinfeld s’était exprimé dans les divers journaux télévisés sur son sentiment après la tuerie de la rue des Minimes. L’auteur du message exprime clairement des «envies de meurtre» après avoir entendu les propos du président de la Ligue belge contre l’antisémitisme. Joël Rubinfeld devrait déposer plainte auprès du parquet de Bruxelles.

«Faudrait surtout fermer la grosse gueule de Joël Rubintrucmachin pcq rien qu’à entendre ses propos diffamatoires, ses amalgames grotesques, j’ai eu une envie de meurtre. Ce mec est un extrémiste notoire, pro-sioniste, tout simplement une honte pour la Belgique que cet homme puisse s’exprimer de la sorte. Néanmoins je présente mes condoléances aux familles car c’est un acte odieux.»

Interrogé rue des Minimes devant les lieux du drame, Joël Rubinfeld rappelle les résultats d’un sondage récent (octobre 2013) réalisé dans les communautés juives de huit pays européens.

Moins qu'en France et en Hongrie mais néanmoins, la Belgique figure parmi les pays où la communauté ressent plus durement l’antisémitisme. 28 % déclarent avoir été victimes d’un acte antisémite dans les 12 derniers mois et 40 % envisageraient pour ce motif de quitter le pays pour cause d’insécurité.

GILBERT DUPONT

Joël Rubinfeld Antisémitisme Belgique