La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie

Introduction

La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) a un rôle de vigilance, de proposition, de suivi et de sensibilisation auprès du Gouvernement et du Parlement français sur tous les sujets touchant aux droits de l’homme et au droit international humanitaire. C'est dans ce cadre que la CNCDH publie chaque année un rapport qui recense les manifestations de racisme, d’antisémitisme et de xénophobie en France ainsi que les moyens de lutte mis en œuvre pour les combattre.

La Commission est composée de 64 membres, représentants des principales organisations non gouvernementales oeuvrant dans le domaine des droits de l’homme et du droit international humanitaire, mais également membres des principales confédérations syndicales, représentants des religions et personnes choisies en raison de leur compétence reconnue dans ce domaine ou siégeant en qualité d’experts indépendants dans les instances internationales des droits de l’homme.

Rapports

FRA

Comme chaque année le 21 mars, date retenue par l'ONU pour la Journée internationale pour l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale, la CNCDH remet son rapport sur la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie au Premier ministre français.

Le dernier rapport publié à ce jour, portant sur l'année 2012, constate que «la société française semble plus perméable aux phénomènes d’intolérance et de racisme», celle-ci étant «segmentée, marquée par des difficultés du ‘vivre ensemble’, traversée par des phénomènes communautaires croissant, en proie à une importante crise identitaire».

Le rapport précise également que, «avec toute la prudence qu’impose le maniement de chiffres dont l’interprétation demande de la nuance, on peut néanmoins s’inquiéter cette année à la fois des résultats des enquêtes quantitative et qualitative conduites par la CNCDH, et des chiffres de la violence raciste, antisémite et antimusulmane présentés par le ministère de l’Intérieur. L’année 2012 témoigne d’un retour alarmant de l’antisémitisme et confirme la montée des actes dirigés contre les personnes de confession musulmane. Les enquêtes de la Commission quant à elles montrent, pour la troisième année consécutive, qu’au sein de la société française la tolérance recule, que les sentiments xénophobes se diffusent, que nos concitoyens s’interrogent de plus en plus sur la possibilité d’un ‘vivre ensemble’, qu’ils croient menacé par la montée des communautarismes».

La CNCDH conclut en appelant le Gouvernement français à exprimer «sa détermination sans faille pour éviter que la montée des incertitudes et l’insécurité sociale qui traversent aujourd’hui notre pays ne s’accompagnent d’une augmentation des phénomènes d’intolérance et de racisme». Elle insiste enfin «sur la prise de conscience nécessaire de chacun sur sa responsabilité à lutter contre le racisme sous toutes ses formes, y compris sur Internet».

  • Image

    Rapport 2012

    Segmentée, marquée par des difficultés du ‘vivre ensemble’, traversée par des phénomènes communautaires croissant et en proie à une importante crise identitaire, la société française semble plus perméable aux phénomènes d’intolérance et de racisme.

    télécharger le rapport ...
  • Image

    Rapport 2011

    La lecture des résultats de l’enquête menée en 2011 semble confirmer le constat établi l'année précédente: le lent et continu mouvement d’ouverture de la société française vers «l’autre» marque le pas.

    télécharger le rapport ...
  • Image

    Rapport 2010

    Le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie réapparaissent de façon insidieuse, sporadique, ou violente. L'année 2010 n'échappe pas à ce constat et la persistance de tels phénomènes dans un contexte de crise économique, appelle à une vigilance accrue.

    télécharger le rapport ...
  • Image RAPPORT 2012
  • Image RAPPORT 2011
  • Image RAPPORT 2010

Antisémitisme France Racisme